Émissions internationales de la Radio tchèque 
1-12-2020, 12:37 UTC
 


L'enterrement de la Mort (l'hiver)


La Mort flotte sur l'eau,
nous arrive l'été nouveau.
Grand-mères heureuses soyez,
que la Mort nous ayons emportée.


Le dimanche de la Mort, celui qui précède Pâques, les jeunes filles confectionnaient une figurine symbolique qui devait représenter la Mort (Morena, Marena en tchèque). La figurine était confectionnée avec de la paille, habillée d'une vieille robe, et portait des colliers de coquilles d'oeuf ou d'escargot. Les jeunes filles portaient la Mort jusqu'au bout du village, où elle était brûlée, ou bien plus souvent jettée dans le ruisseau ou la rivière. Les eaux l'emportaient comme le symbole de l'hiver qui était terminé.




Le "lito", le rameau

Lito (Photo: Jakub Langhammer) A la différence de la Mort, le "Rameau du printemps" symbolisait l'arrivée du printemps et la renaissance de la vie. Il était confectionné avec des matériaux vivants et de vives couleurs, car les jeunes arbres ou les rameaux sont un symbole de la vie dans la magie. En Bohême et une partie de la Moravie, les rameaux du printemps était confectionnés avec les branches du sommet de petits sapins. Plus à l'est, on utilisait les rameaux d'autres arbres. Le rameau du printemps était toujours accompagné d'une petite poupée, le symbole de l'avenir, de la fécondité.



| Retour |