Émissions internationales de la Radio tchèque 
25-9-2021, 06:59 UTC
Noël tchèque
 

Brioche tressée de Noël - Vanocka

Vanocka La brioche de Noël a une longue tradition et elle ne peut vraiment pas manquer sur la table de Noël. La première mention sur la brioche date du 16ème siècle et depuis, elle n'a connu que de petits changements. Dans le passé, on l'appelait natte ou galette, et même aujourd'hui, une variété d'appelations locales persiste dans les différentes régions de Bohême.

A partir du 18ème siècle, les gens à la campagne commençaient à préparer eux-mêmes cette brioche tressée. La première brioche était destinée aux fermiers, parce qu'on croyait qu'ainsi la récolte serait abondante. A la fin du repas de Noël, la plus grande brioche a été découpée et dans certaines fermes, on donnait les petites tranches au bétail, pour qu'il soit sain et protégé contre les forces du mal.

Puisque la préparation de la bonne brioche tressée n'a pas été facile du tout, les femmes veillaient soigneusement à ce que tous les bons conseils soient respectés, afin que leur oeuvre soit couronnée de succès. Ainsi, la première condition indispensable était que la femme préparant la pâte mette un tablier blanc. Durant toute la préparation, elle devait garder le silence absolu, et pendant que la pâte levait, sauter en hauteur. Selon une autre coutume, on mettait une pièce de monnaie dans la brioche avant de la cuire. Celui qui a eu la chance de la trouver, pouvait être sûr d'être sain et riche au cours de l'année suivante. La brioche déchirée ou brûlée ne présageait rien de bon.

Qu'elle soit préparée à la maison, ou achetée chez le boulanger, la brioche tressée de Noël fait jusqu'à nos jours partie intégrante et inséparable des fêtes. Même aujourd'hui, il y a des femmes habiles, capables de faire la brioche avec sept torsions /le plus souvent, on le fait avec quatre/.

Vous pouvez d'ailleurs vous-mêmes essayer de préparer la brioche tressée d'après notre recette:

3 pots de farine semi-fine
9 cuillerées de sucre
1/8 de beurre
une cuillerée à soupe de levure
1/2 pot de lait un jaune d'oeuf
une pincée de sel, de la badiane
une écorce de citron, de la noix de muscade
un sachet de sucre vanillé
3 cuillerées de raisins secs
3 cuillerées d'amandes
un oeuf pour enduire la brioche



Avec du lait tiède, la levure et une cuillerée de sucre, préparer le levain. Entre temps, verser dans la bassine la farine, 8 cuillerées de sucre, du sucre vanillé, du sel, du zeste de citron, un peu de noix de muscade râpée, du jaune d'oeuf, une pincée de badiane, ajouter de la levure et du beurre et travailler l'ensemble. Laisser la pâte lever en un endroit chaud. Puis, mettre la pâte sur une planche à rouler saupoudrée de farine, ajouter les amandes pelées et hâchées en gros morceaux, ainsi que les raisins secs, et bien travailler le tout encore une fois, laisser lever.

Vanocka Avec de la pâte ainsi travaillée, faire neuf torsions d'environ 50 cm de long: tresser d'abord 4 de ces torsions, puis poser dessus une tresse faite de 3 autres torsions, et mettre dessus une dernière tresse composée des deux torsions restantes. Comprimer les deux extrêmités de la brioche, la poser sur la tôle beurrée et saupoudrée de farine et faire de nouveau lever. Enduire la brioche levée d'oeufs battus et la saupoudrer d'amandes pelées et hâchées. Transpercer, éventuellement, avec deux brochettes, les deux bouts pour soutenir les tresses. Faire cuire dans un four pas très chaud, environ 50 minutes


| Retour à la page d'accueil |