Émissions internationales de la Radio tchèque 
2-12-2020, 00:51 UTC
Thèmes
 Par
Lany
Par Jaroslava Gissubelova
Le château de Lany est étroitement lié avec la personne du Premier président tchécoslovaque, Tomas Garrigue Masaryk. Ce dernier s'y est rendu pour la première fois le 1r mai 1920, et tout d'un coup, il est tombé amoureux de ce château calme entouré d'un vaste parc. Masaryk y passait autant de temps que les circonstances le permettaient. Lany a servi de résidence estivale encore à son successeur, Edvard Benes. Puis, cette tradition a été interrompue, d'abord par la guerre, ensuite sous le régime communiste contestant le legs de Masaryk. Seulement après la révolution de velours, Vaclav Havel a renoué avec la tradition et est retourné à Lany. C'est aussi de là-bas que ses entretiens radiophoniques dominicaux sont diffusés.
La commune du même nom, Lany, s'étend dans la région romantique des forêts de Krivoklat, à mois de 40 km à l'ouest de Prague. La mention la plus ancienne sur Lany provient de 1392: un lieu fortifié se trouvait alors sur l'emplacement de l'actuel château. En 1589, l'empereur Rodolphe II a rattaché Lany au domaine de Krivoklat et puisque le château ne convenait plus au style de vie de l'époque Renaissance, l'empereur a fait remanier la forteresse primitive en pavillon de chasse modeste.
Lorsqu'en 1685, le domaine a été vendu à la famille Wallenstein, le château de Lany a été élevé d'un étage. D'importants remaniements en style du Baroque ont été entrepris au 18ème siècle. De cette époque date la construction de la chapelle du château. En 1821, le château a été élevé encore d'un étage auquel une mansarde allait être ajoutée, au début de notre siècle. Depuis 1833, le château appartenait à la famille Fürstenberg qui l'a acquis par le mariage de l'héritière des Wallenstein, Marie-Anne, avec le comte Joseph Guillaume de Fürstenberg.
Après la création, en 1918, de la République tchécoslovaque, l'antique château de Prague est devenu siège du chef de l'Etat, mais on a cherché en même temps une résidence estivale pour le premier Président, Masaryk, où il pourrait exercer ses devoirs présidentiels dans le calme, mais qui serait en même temps un siège officiel digne de sa mission. Parmi quatre châteaux envisagés, le choix est tombé à Lany, premièrement pour son bon état technique et aussi parce que ses propriétaires, la famille Fürstenberg, étaient d'accord avec le règlement patrimonial et juridique proposé. Le château de Lany a été officiellement établi résidence présidentielle par une loi adoptée en avril 1920.
Après l'arrivée de Masaryk à Lany, la résidence a subi une vaste modernisation. De même que le château de Prague, le château de Lany, ainsi que le parc, portent les traces de l'architecte slovène talentueux, Josip Plecnik, que Masaryk a chargé des travaux de rénovation dans l'esprit de la nouvelle démocratie. Les travaux de Plecnik témoignent du goût très sensible pour l'incorporation de nouveaux éléments dans le milieu historique. Masaryk, qui passait beaucoup de temps dans sa résidence aimée, n'a quitté Lany ni après sa mort. Il est inhumé au cimetière de Lany.
Au début des années 60, les intérieurs du château de Lany, aux soins du régime socialiste, ont subi des interventions peu sensibles et étrangères au style du siège. Ainsi, on a aménagé dans l'aile ouest une salle de cinéma, ainsi qu'un sauna et une piscine. Le précieux mobilier original était remplacé par les meubles répondant au goût de l'époque. Les dégâts causés sous le régime communiste n'ont pas encore été tous réparés.
La main de l'architecte Plecnik a touché aussi l'église du nom Jésus qui, du côté est du château, est relié avec ce dernier par une galerie à deux étages. La terrasse au-dessus de celle-ci a été le lieu de repos préféré de Masaryk et sa famille.
Sous Masaryk, une nouvelle entrée à l'église a été percée, du côté nord, pour les citoyens de Lany. Les messes n'étaient pas célébrées dans cette église depuis les années 70. La tradition n'a repris qu'après la révolution de velours. Le 4 février 1992, une messe y a été célébrée en présence du président Vaclav Havel, son épouse Olga, et le dalaï-lama tibétain.
Le château de Lany a été à l'origine un pavillon de chasse, un parc n'était donc pas nécessaire. Les premières mentions écrites sur l'aménagement d'un parc datent du 18ème siècle. A la première moitié du 19ème, on a fondé dans la partie est un grand étang, avec l'élevage des poissons et des oiseaux sauvages. Des sentiers ont été tracés. Des objets décoratifs, dont les plastiques aux motifs de la chasse, ornaient le parc. Une grande serre chaude date des années 80 du siècle dernier.
Aujourd'hui, le parc de Lany s'étend sur une superficie de 110 hectares. Il est aménagé en style anglais. Son aspect a été substantiellement influencé par les projets de Plecnik. Parmi eux, le plus impressionnant est sans doute le mur érigé sur la chaussée est de l'étang, soutenu par 5 colonnes symbolisant les territoires qui formaient la République tchécoslovaque de l'époque: la Bohême, la Moravie, la Silésie, la Slovaquie et la Ruthénie. Les colonnes sont ornées de gargouilles sous forme de têtes de lion. La sixième tête de lion, au-dessus de la surface de l'étang, est en harmonie parfaite avec cette symbolique puisqu'elle conduit l'eau des 5 gargouilles.
En parlant du château de Lany, il convient de mentionner aussi le petit jardin botanique qu'a fait fonder, Mme Dagmar Havlova. Elle s'est adressée aux personnalités de la vie publique ainsi qu'aux amis avec la demande d'enrichir le parc de Lany par des objets provenant de leur pays ou rapportés des voyages. Le premier arbre exotique, Licualas, y a été planté, le 10 juillet 1998, par l'épouse du Président de Singapour, Ong Teng Cheong. Plus tard, Josef Tosovsky, y a planté un arbre offert en don par le président de Taiwan, Lee Teng-hui. Trois exemplaires ont été offerts en don par le chirurgien autrichien, Ernst Bodner, d'autres par Tomas Bata et par Mme Hillary Clinton.
Le parc de Lany est accessible au public depuis les fêtes de Pâques jusqu'à la Toussaint, les mercredis et jeudis après-midi, et samedi et dimanche de 9 à 17 heures.
Articles correspondants
 31.10.2019 Faits et événements
 3.10.2019 Infos
 12.1.2019 Infos
 21.7.2018 Infos
 21.7.2018 Infos
 3.5.2018 Infos
 7.3.2018 Infos
 30.12.2017 Infos
 2.1.2017 Infos
 13.6.2016 Infos
 3.3.2016 Infos
 27.2.2016 Infos
 2.1.2016 Infos
 30.12.2015 Infos
 20.11.2015 Infos
 25.7.2015 Infos
Tous les articles correspondants