Émissions internationales de la Radio tchèque 
18-1-2020, 20:53 UTC
[18.01.2020 12:48 UTC] Magdalena Hrozínková
En poste depuis 2014, Petr Fiala a été réélu à la tête du parti conservateur ODS

Le parti civique-démocrate ODS est réuni en congrès ce week-end à Prague, pour élire une nouvelle direction. Président sortant de ce parti d’opposition, le politologue Petr Fiala a été reconduit dans ses fonctions de leader de l’ODS pour la troisième fois, étant l’unique candidat à sa propre succession. Fort d’un soutien dans toutes les régions du pays, il a recueilli 470 voix sur 505.

A l’opposition depuis sept ans, le parti conservateur est actuellement la deuxième force politique en République tchèque, loin derrière le mouvement ANO du Premier ministre Andrej Babiš. Selon un sondage réalisé récemment par l’agence STEM, l’ODS récolterait 12,3% des suffrages, soit le même nombre que le Parti pirate, si les élections législatives étaient organisées en décembre dernier. Elles seraient remportées par ANO (33,6%).

Dans son discours devant les délégués, Petr Fiala a déclaré que l’objectif de l’ODS était de réussir lors des élections régionales de cette année et lors des prochaines législatives prévues pour 2021. Invités au congrès, les leaders des autres partis de droite à l’opposition (TOP 09, KDU-ČSL, STAN) ont invité l’ODS à collaborer pour concurrencer le mouvement ANO.