Émissions internationales de la Radio tchèque 
14-10-2019, 10:44 UTC
[19.03.2019 12:06 UTC] Anna Kubišta
Quatre touristes tchèques infectés à la brucellose en Arménie

Quatre touristes tchèques de la ville d’Opava ont été infectés à la brucellose, appelée également fièvre de Malte. Eradiquée en pays tchèques depuis 60 ans, la brucellose est une maladie infectieuse due à une bactérie du genre Brucella, commune à certains animaux et à l’homme. Les quatre touristes tchèques l’auraient attrapée lors d’un voyage en Arménie l’an dernier, en buvant du lait de chèvre.

La durée d’incubation de la maladie variant d’une semaine à plusieurs mois, les personnes infectées ont été progressivement admises à l’hôpital d’Opava au cours des six derniers mois de l’année dernière. Ce n’est qu’en décembre dernier que le diagnostic a toutefois pu être établi, en coopération avec les services vétérinaires.

La maladie se déclare par une phase de syndrome grippal banal, caractérisée par des maux de tête et de la fièvre, de la fatigue, une sensation de malaise. La brucellose est une anthropozoonose, c'est à dire une maladie qui se transmet de l'animal vers l’Homme, le plus souvent via la consommation de lait non-pasteurisé. Aucun vaccin n’existant à ce jour, les antibiotiques sont utilisés pour traiter la brucellose.