Émissions internationales de la Radio tchèque 
11-8-2020, 15:39 UTC
[28.01.2019 9:38 UTC] Anna Kubišta
Presse - Européennes 2019 : spéculations sur une possible liste commune Soukup-Okamura avec le soutien de Marine Le Pen

Selon le quotidien tchèque Lidové noviny, le parti d’extrême-droite SPD de Tomio Okamura et le nouveau mouvement initié par le magnat de la presse Jaromír Soukup pourraient présenter une liste commune aux prochaines élections européennes du mois de mai 2019, avec le soutien de la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen. Ce n’est pas la première fois qu’émerge l’idée d’une large alliance européenne de partis d’extrême-droite, unis par leur volonté d’en finir avec le développement actuel de l’Union européenne, estime le commentateur Zbynek Petráček dans l’édition de lundi du quotidien.

Ces spéculations avaient déjà vu le jour l’an dernier, quand Steve Bannon, ancien chef du site d'informations ultra-conservateur Breitbart et ancien conseiller de Donald Trump, avait fait une tournée en Europe avec l’idée d’unir les partis populistes d’Europe. En 2017, l’ancien président tchèque, Václav Klaus, eurosceptique notoire, avait soutenu le parti nationaliste et d’extrême-droite allemand AfD, lors de sa campagne électorale en Allemagne. En novembre dernier, la présidente du Rassemblement national s’était rendue à Sofia, en Bulgarie où elle avait rencontré des responsables d'autres formations européennes nationales-populistes. Etaient représentés le parti bulgare Volya, le SPD de Tomio Okamura, la Ligue italienne, le Vlaams Belang belge, et le parti grec Nouvelle droite.