Émissions internationales de la Radio tchèque 
26-6-2019, 08:30 UTC
[25.01.2019 16:46 UTC] Anna Kubišta
Le chancelier du président tchèque renonce à une procédure d’appel en lien avec son habilitation de sécurité

Le chancelier du président tchèque Vratislav Mynař a décidé de renoncer à faire appel auprès de la Cour d’administration contre la décision de l'Office de sécurité nationale (NBU) de ne pas lui délivrer l’habilitation de sécurité nécessaire à son fonction. Vratislav Mynař a déclaré qu’il n’avait pas confiance en l’impartialité du juge sur le sujet. Selon le porte-parole du président tchèque, Vratislav Mynař restera à son pote en dépit de l’absence de cette habilitation de sécurité. Cette question fait l’objet de nombreux débats depuis 2013 où de nombreux politiciens et médias avaient signalé la participation du chancelier à des événements où cette habilitation est nécessaire.

En 2015, le président Zeman avait déclaré que si son chancelier ne l’obtenait pas, il serait démis de son poste. Les députés de l’opposition ont vivement critiqué la décision de Vratislav Mynař et les raisons invoquées, estimant qu’il s’agissait là d’une attitude arrogante, lâche et dangereuse.