Émissions internationales de la Radio tchèque 
14-10-2019, 10:47 UTC
[10.01.2019 13:53 UTC] Magdalena Hrozínková
Affaire Huawei : le chef de la diplomatie tchèque s’explique à propos du « malentendu » entre Andrej Babiš et l’ambassadeur de Chine

Le ministre tchèque des Affaires étrangères tchèque Tomáš Petříček a rencontré l’ambassadeur chinois en poste à Prague, Zhang Jianmin, au sujet de l’affaire Huawei. Le bureau tchèque en charge de la sécurité cybernétique avait formulé, en décembre, des soupçons d’espionnage à l’encontre des géants chinois des télécoms Huawei et ZTE. Suite à la rencontre, fin décembre, entre le Premier ministre tchèque Andrej Babiš et l’ambassadeur Zhang Jianmin, l’ambassade de Chine a publié un communiqué, dans lequel elle a rejeté les soupçons d’espionnage et a salué « l’effort du gouvernement tchèque de réparer l’erreur commise ».

Par la suite, le Premier ministre Andrej Babiš s’est opposé à ce communiqué, en accusant l’ambassadeur chinois de mensonge.

Ce jeudi, le président du Sénat tchèque, Jaroslav Kubera s’est entretenu, à son tour, avec Zhang Jianmin. Selon Jaroslav Kubera, l’ambassadeur de Chine a admis avoir commis « une erreur de communication », en s’expliquant, sur les réseaux sociaux, sur le contenu de sa rencontre avec le chef du gouvernement tchèque.

Pour sa part, le chef de la diplomatie Tomáš Petříček a déclaré, à l’issue de sa rencontre avec Zhang Jianmin, qu’il ne trouvait pas approprié de publier sur les réseaux sociaux des informations sur des rencontres politiques informelles. Le ministre a formulé l’espoir que ce gendre de « malentendus » n’allait pas se reproduire.