Émissions internationales de la Radio tchèque 
26-6-2019, 08:53 UTC
[06.01.2019 16:44 UTC] Magdalena Hrozínková
Affaire Huawei : Andrej Babiš s’oppose au communiqué de l’ambassade de Chine

Le Premier ministre Andrej Babiš a accusé l’ambassadeur chinois en poste à Prague, Zhang Jianmin, de mentir au sujet de leur rencontre, à la veille de Noël, relative à l’affaire Huawei. En effet, le bureau tchèque en charge de la sécurité cybernétique avait formulé, en décembre, des soupçons d’espionnage à l’encontre des géants chinois des télécoms Huawei et ZTE. Suite à la rencontre entre l’ambassadeur Zhang Jianmin et le Premier ministre Babiš, l’ambassade de Chine a publié un communiqué, dans lequel elle a rejeté les soupçons d’espionnage et a salué « l’effort du gouvernement tchèque de réparer l’erreur commise ».

Dimanche, sur le plateau de la Télévision tchèque, le chef du gouvernement Andrej Babiš a qualifié de mensongers ces propos, soulignant que « ni le gouvernement, ni l’Etat tchèque n’ont commis aucune erreur » et que l’avertissement émis par le Bureau national pour la sécurité cybernétique et d'information (NÚKIB) était toujours discuté au gouvernement.

Avant la mi-janvier, le ministre des Affaires étrangères tchèque Tomáš Petříček rencontrera à son tour l’ambassadeur chinois.