Émissions internationales de la Radio tchèque 
11-8-2020, 16:55 UTC
[30.01.2018 7:30 UTC] Pierre Meignan
Andrej Babiš défend une fois de plus le refus tchèque des quotas à Bruxelles

Le Premier ministre du gouvernement démissionnaire Andrej Babiš (ANO) était à Bruxelles ce lundi pour rencontrer différents membres de la Commission européenne dont son président Jean-Claude Juncker. Face au Luxembourgeois et en français, le milliardaire tchèque a une nouvelle fois défendu la position de Prague de refus du système d'accueil des réfugiés par quotas. "Les quotas sont un problème qui divise l'Europe. Nous voulons en fait convaincre la Commission et les autres pays-membres que nous sommes solidaires et que nous cherchons des solutions", a commenté M. Babiš. Alors que la Commission a porté plainte contre la Tchéquie, la Hongrie et la Pologne sur cette question, M. Juncker a indiqué que la position tchèque était connue depuis longtemps. Les deux hommes ont également discuté du projet de réforme du système d'asile européen, une question délicate qui pourrait ne pas être réglée avant la mi-2018 selon Babiš.

Outre l'eurocommissaire tchèque Věra Jourová, le Premier ministre a également rencontré Michel Barnier, le négociateur en chef de l'Union européenne sur la question du Brexit. L'agence de presse ČTK écrit que M. Babiš l'aurait invité à Prague et qu'il pourrait s'y rendre durant le printemps.