Émissions internationales de la Radio tchèque 
11-8-2020, 15:59 UTC
[30.01.2013 18:54 UTC] Více autorů
Drogue : le gouvernement entend améliorer une situation de plus en plus grave dans les régions frontalières à l’Allemagne

Le gouvernement entend améliorer la situation dans les régions frontalières du pays où la production de drogue est de plus en plus importante. Un groupe de travail a été créé, ce mercredi, dont la mission sera de réduire cette production essentiellement de pervitine qui est ensuite exportée en Allemagne voisine, notamment dans les lands de Saxe et de Bavière. Le Premier ministre, Petr Nečas, a qualifié le problème de « relativement grave » et a indiqué que la minorité vietnamienne participait activement à la fabrication. Le gouvernement entend également revoir la définition de la « petite quantité » de drogue, dont la possession, comme pour le cannabis, n’est pas considérée comme un délit mais comme une simple infraction. Spécialité locale très prisée des toxicomanes, la pervitine est la drogue dure la plus consommée en République tchèque. Drogue de synthèse mieux connue en français sous le nom de méthamphétamine, la pervitine est fabriquée à partir de médicaments disponibles en pharmacie. Récemment, les autorités tchèques et polonaises se sont entendues sur la création d’une brigade spéciale commune qui sera chargée de surveiller le trafic de médicaments à la frontière entre les deux pays.