Émissions internationales de la Radio tchèque 
16-9-2019, 04:04 UTC
[24.01.2003 19:13 UTC] Více autorů
La seconde élection n'a pas dégagé de président

On ne sait toujours pas qui sera le successeur de Vaclav Havel. C'est pour la seconde fois que députés et sénateurs se sont réunis, ce vendredi, pour élir un nouveau président de la République. A l'instar de la première élection, la semaine dernière, elle s'est déroulée à trois tours. Milos Zeman, ex-chef de la social-démocratie, a été éliminé au premier tour. Vaclav Klaus, ex-chef du Parti civique démocrate, et le sénateur Madame Jaroslava Moserova, candidate des chrétiens-démocrates, des unionistes et des indépendants, se sont qualifiés aux deuxième et troisième tour. Même ce dernier tour n'a pas dégagé de président. 14 voix seulement auraient suffi à Vaclav Klaus pour être élu. Certains représentants de la coalition gouvernementale sont prêts à tout faire pour présenter un candidat commun, à la troisième élection. Le président Vaclav Havel n'a pas été présent, ce vendredi, dans la Salle espagnole du Château de Prague, lieu de la réunion commune des deux chambres du Parlement. Il a suivi son déroulement dans son cabinet de travail.