Émissions internationales de la Radio tchèque 
16-9-2019, 04:02 UTC
[15.01.2003 19:16 UTC] Více autorů
La Tchéquie n'a pas encore son président

Pas même au second tour des présidentielles, ce mercredi, la Chambre des députés et le Sénat, réunis au grand complet au Château de Prague, n'ont pu élire le futur président de la République. Vaclav Klaus pour l'ODS et le chrétien-démocrate, Petr Pithart, n'ont pas obtenu, à ce second tour, le quorum nécessaire pour être élus. Les deux Chambres se sont réunies à 18 heures, après délibération, et ont décidé que le troisième tour ait lieu aujourd'hui encore, ce qui fut fait. Selon les résultats, rendus publics à 19 heures, aucun candidat n'a été élu non plus. Klaus a obtenu 80 voix à la Chambre des députés sur 200, et 33 voix au Sénat sur 81. Pour Pithart, 44 voix à la Chambre et 40 voix au Sénat. Le quorum nécessaire étant de 141 voix, aucun candidat n'a été élu. Les élections présidentielles auront lieu pour la seconde fois, le 30 janvier, à moins que l'on n'opte pour l'élection du président au suffrage universel, ce qui sous-entend un amendement constitutionnel et une vacance du pouvoir présidentiel pendant laquelle le Premier ministre assurera l'intérim. Les détails du déroulement de ce scrutin, pour cette journée de mercredi, dans faits et événements en République tchèque.