Émissions internationales de la Radio tchèque 
3-8-2020, 15:40 UTC
[17.08.2002 17:30 UTC] Více autorů
Après les inondations

Après Vltava, c'est aussi l'Elbe en Bohême du nord qui continue à baisser. Certaines villes et certains villages en République tchèque sont pourtant toujours sous l'eau. C'est le cas, par exemple, des villes de Litomerice, Usti Nad Labem et Terezin. Dans cette dernière ville, l'eau a entièrement couvert le cimetière juif près de la Petite forteresse. A beaucoup d'endroits, on commence à évaluer les dégâts et à entreprendre des travaux de nettoyage. La plupart de près de 210 000 personnes qui ont dû être évacuées, regagnent leurs domiciles. A Prague, Vltava rentre dans son lit. Pourtant, des parties de certains quartiers sont toujours dans l'eau, dont en particulier celui de Karlin. Les sapeurs-pompiers pompent de l'eau dans des caves. L'état de maisons est examiné, après que deux maisons se sont écroulées dans le quartier mentionné. Des dizaines de maisons ont été balyées par l'eau pendant les inondations à la campagne tchèque. Metly et Zalezlice sont les noms des communes probablement les plus sinistrées. Dans la plupart des régions, l'eau potable n'est pas contaminée. La circulation à Prague demeure toujours très difficile, parce que des tronçons importants du métro, envahis par l'eau, sont hors service. L'électricité demeure coupée par exemple dans la Vieille Ville... Grâce à la météo, la situation hyginénique est favorable. En effet, il fait chaud et, pendant la journée, il y avait dans le pays beaucoup de rayons de soleil.