Émissions internationales de la Radio tchèque 
9-8-2020, 20:16 UTC
Profil des partis politiques
 
L'Union de la liberté


Le parti : L'Union de la liberté a été fondée en janvier 1998 par certains députés de l'ODS qui ont quitté ce parti en raison de leurs doutes concernant le financement du parti. Ils accusaient la direction du parti de ne pas avoir la volonté d'enquêter et de répondre à de graves questions sur les dons de certains sponsors. Le litige a culminé, en novembre 1997, par la désintégration du gouvernement de coalition. Certains membres de l'Union de la liberté, lors de ses débuts, furent nommés ministres dans le gouvernement provisoire de Josef Tosovsky, jusqu'aux élections anticipées de juin 1998. L'Union de la liberté y a remporté 19 sièges, mais n'a pas profité du soutien des électeurs de l'ODS qui considéraient ses membres commes des "traitres". En septembre 1999, l'Union de la liberté a signé un accord de coopération étroite avec trois autres partis de droite (KDU-CSL, Union démocratique et ODA), ce qui a donné naissance à la "Coalition des quatre". A la fin du mois de janvier 2002, la Coalition des quatre a éclaté en raison d'une histoire de dettes de son plus petit membre, l'Alliance civique démocrate (ODA). Ensuite, l'Union de la liberté a signé un nouvel accord avec le KDU-CSL et, après les élections, elle a formé le gouvernement de coalition avec le CSSD et le KDU-CSL. L'Union de la liberté compte trois ministres dans ce gouvernement mais, d'après les sondages, elle ne dispose que de peu de change d'atteindre les fatidiques 5 % de voix pour conserver des sièges à la Chambre des députés.


Site internet: www.unie.cz



SNK Démocrates européens


Le parti : Il a été fondé au début de l'année 2006, après l'union de deux partis de la droite libérale très pro-européens. En 2004, encore en tant que coalition de deux partis, il a remporté plus de 10 % des voix lors des premières élections au Parlement européen, après l'entrée de la République tchèque dans l'Union européenne. Elle n'a pas encore rencontré un semblable succès dans le pays. Le parti compte dans ses rangs plusieurs personnalités tchèques, comme par exemple, l'ancien maire de Prague, Jan Kasl, (président du parti), l'ancien ministre des Affaires étrangères, Josef Zieleniec et l'ancienne ambassadrice au Koweït, Jan Hybaskova. D'après les résultats des sondages préélectoraux, il est peut probable que ce parti remporte assez de voix pour entrer à la Chambre des députés.


Site internet:
www.snked.cz


Retour
Profil des partis politiques
Le CSSD : Parti tchèque social-démocrate
L'ODS : Parti civique démocrate
Le KDU-CSL: Union chrétienne et démocrate - Parti populaire tchécoslovaque
Le KSCM: Parti communiste de Bohême et Moravie
Le Parti des Verts
L'Union de la liberté
SNK Démocrates européens

Le système electoral