Émissions internationales de la Radio tchèque 
13-12-2019, 21:24 UTC
Résultats du concours de Radio Prague
 




Résultats du Grand concours 2005 de Radio Prague:

729 auditeurs de Radio Prague ont participé au concours. Il suffisait, tout simplement, de répondre à la question :

« La bière tchèque : Qu'est-ce que cela évoque pour vous » ?

Le grand vainqueur du concours 2005 de Radio Prague, après le tirage au sort, est Agnes Simoni - France. Vous pouvez lire sa participation, tout comme les participations des autres finalistes, sur ce site. Le vainqueur a remporté un séjour d'une semaine, voyage compris, en République tchèque.

Le séjour d'une semaine est gracieusement offert par l'hôtel Falkensteiner Maria Prag, dans une atmosphère familiale de style, en plein centre de Prague. Les billets d'avion sont offerts par les Lignes aériennes tchèques - CSA - Votre partenaire lors de vos voyages en République tchèque..

Les auteurs des autres participations retenues recevront des cadeaux de v aleur.

Cliquez ici pour des détails sur le concours 2005 de Radio Prague.


Vainqueur:

Agnes Simoni - France

Vazeni pratele, srdecny pozdrav z Francie !
Dekuju za "Radio Praha". Jsem rada, ze vás posloucham. Chtel bych, ze vam pisu cesky ale neumím dobre cestinu.

La première fois que j'entendis parler de la bière tchèque ce fut par ma tante Miluska, demisoeur de mon père. Elle évoqua pour la petite française que j'étais un pays où les champs de houblon remplacent les vignes de ma Provence, un pays où hommes et femmes prennent un plaisir extrême à porter à leurs lèvres de grosses chopes de bière mousseuse. Quelle merveille que cette bière ! Dans mon esprit de jeune adolescente, elle devint synonyme de liberté, d'indépendance. Car j'imaginais que ces mêmes femmes défendaient leurs idéaux et leurs droits de la même façon qu'elles empoignaient leur verre de bière !
Des années plus tard, cette idée allait se renforcer grâce a un livre auquel j'allais vouer un véritable culte: "La chevelure sacrifiée" de Hrabal. L'héroïne me fascinait par son esprit frondeur et spontané, par sa joie de vivre, par son attirance sensuelle pour la bonne chair et surtout par la façon qu'elle avait de boire la bière, comme on se rafraîchit à une source, avidement, jusqu'à plus soif. Que je l'aimais cette héroïne! Et sa chevelure coupée, j'aurais voulu la brandir au monde entier, comme l'étendard d'une vie pleine de bonheurs simples et beaux. La bière tchèque devint aussi, pounnoi, l'expession de ces bonheurs.
En poursuivant mes promenades au travers de la littérature, j'ai découvert ces cafés pragois qui distillent tout autant la bière que le génie national : "Lorsque le grand acteur Norinsky entra à trois heures de l'après-midi au Café National, qui est situé en face du Théâtre tchèque de Prague... " (Rainer Maria Rilke, "Le Roi Bohush").
Comme j'ai pu rêver de ces hospody, ces tavemes si spécifiques, de ces kavárna où l'on pouvait prendre la même table pendant des années, de tous ces lieux où les Tchèques refont le monde en dégustant leur bière préférée. II me semblait même voir danser, dans les volutes de fumée, les ombres du Golem et du brave soldat Chvéïk !

Quelques années plus tard, en poursuivant des études de langues, et notamment de tchèque car mes rêves d'enfant étaient tenaces, je découvris d'autres facettes de la bière tchèque, moins romanesques mais tout aussi importantes.
Tout d'abord, c'est la qualité de son houblon (considéré comme l'un des meilleurs d'Europe) et le savoir faire de ses brasseurs qui font de la République tchìque (avec la Grande Bretagne, la Belgique et l'Allemagne)l'un des quatre pays plus grands producteurs de bière d'Europe. Il existe donc de nombreux centres de brassage dans le pays, la plupart se trouvant en Bohême. Quelques noms que je voudrais partager avec vous me reviennent a l'esprit, noms magiques qui ouvrent sur un monde aux couleurs de la convivialité et des plaisirs du palais : Staropramen (avec sa bière Smichov, grand classique), la plus grande brasserie du pays fondée en 1869 ; U Fleku, la plus ancienne taveme-brasserie du monde (puisqu'elle date de 1499), véritable Paradis des connaisseurs de bière où l'on trouve une bière typique, ambrée, sans étiquette (car elle n'est pas mise en bouteille) ; Pilsen,qui appartient a l'un des trois angles du "triangle d'or" (les deux autres étant Munich et Vienne), où la fabrication commerciale de la Lager remonte au début du XIXeme siècle. La cité donna même son nom à la plus légère et la lus blonde des Lagers, connue dans le monde entier par ces mots sur l'étiquette blanche et or : Pilsner Urquell. Cette dernière, de nombreuses fois récompensée lors des foires et des expositions intemationales, largement exportée, représente pour la République Tchèque un apport non négligeable de devises, et ce n'est pas la moindre de ses qualités, ce qu'il fallait souligner ! Mes souvenirs seraient incomplets si je n'évoquais pas Ceske Budejovice et sa brasserie Budvar, fondée en 1895, qui produit l'une des meilleures bières du monde, la bière Budweiser.

Jamais je n'oublierai ma première bière tchèque prise à une terrasse ombragée du centre de Prague ! Attablée à une grande table de bois clair sur laquelle jouait le feuillage d'un arbre, j'ai découvert une chope qui me pamt énorme, posée sur un sous-verre en carton. Puis il y eut cette couleur de miel et d'ambre dans laquelle j'ai plongé mon regard, ce frisson de mousse sur mes lèvres, cette âpreté vite balayée par la soif apaisée et enfin ce goût surprenant pour l'étrangère que j'étais, inoubliable. Et puis il y avait autour de moi ces visages réjouis, jeunes et vieux, parfois venant de milieux différents, parfois même étrangers, alors, en levant ma chope de bière, j'ai compris que ce breuvage était un peu magique et qu'il nous rassemblait tous. J'ai même eu une petite pensée pour ses champagnes et ces grands vins français que mes compatriotes aiment tant et que seuls quelques privilégiés peuvent s'offrir. La bière tchèque, elle, fait l'unanimité. L'unité nationale.

Mousse sur les lèvres, Caresse légère, Goût profond au palais, La bière tchèque est comme un baiser ! Comment t'oublier O toi qui me l'a fait aimer !

Chers amis de "Radio Prague", J'ai pris beaucoup de plaisir à participer à votre concours et je vous en remercie. Je vous souhaite bonne continuation. Amicalement,

Agnes SIMONI, France





Finalistes:

Jean-Michel Aubier - France
Christophe Guichard - France
Gérard Venet - UK
Bernard Marthoud - France
Daniel Stepanovsky - France
Raoul Alexis - Belgique
Maurice Yon - France
Sufian Ibn Ahmad - Jordanie
Bernar Leblicq - Belgique








L'Hôtel Adria


Falkensteiner Maria Prag


Falkensteiner Maria Prag