Émissions internationales de la Radio tchèque 
9-8-2020, 20:39 UTC
Profil des partis politiques
 
L'ODS : Parti civique démocrate

Slogan électoral : "Ensemble et en bleu. Un plus pour chacun."

Histoire : Le Parti civique démocrate (ODS) est né en 1991, après la désintégration du Forum civique, la principale force de la Révolution de velours. Au mois d'avril de la même année, le congrès constituant a eu lieu et ce fut Vaclav Klaus, ministre des Finances, qui a été élu président du parti. Après les élections législatives de 1992, l'ODS est devenu le premier parti politique dans le pays et Vaclav Klaus a été nommé Premier ministre. Après les législatives de 1996, l'ODS est devenu le principal parti gouvernemental, mais dans une coalition très instable disposant seulement d'une très faible majorité à la chambre des députés. En 1997, un litige est apparu au sein de l'ODS, en ce qui concernait le financement du parti, litige qui a conduit à la désintégration de la coalition gouvernementale. Certains représentants de l'ODS ont fondé un nouveau parti, l'Union de la liberté. Après les élections en juin 1998, l'ODS qui avait terminé deuxième, derrière la social-démocratie, toléra un gouvernement minoritaire de cette dernière, sur la base de "l'Accord d'opposition". Depuis les élections de 2002, l'ODS est le plus fort parti de l'opposition de droite.


Le président du parti : Mirek Topolanek (il a remplacé le président de la République actuel, Vaclav Klaus en 2002). Mirek Topolanek


Résultats du parti aux législatives de 2002 : 24,47 % des voix exprimées. 58 sièges, donc 5 de moins que lors des législatives de 1998.


Le parti : Il a longtemps été dominé par la personnalité de Vaclav Klaus. Klaus est l'un des politiciens les plus charismatiques de la République tchèque, aussi bien admiré que détesté. Economiste de renom, il est pour le "laissez faire". Ses opinions sont souvent très proches de celles de l'ancienne chef du gouvernement britannique, Margaret Thatcher, que Vaclav Klaus cite très souvent en exemple. L'ODS est le principal acteur des réformes économiques des années quatre-vingt-dix, l'initiateur de la privatisation par coupons qui a permis à une grande partie de la population de devenir actionnaire des anciennes entreprises publiques. En 2003, encore avant l'éléction de Vaclav Klaus à la fonction de président de la République, Mirek Topolanek est devenu le nouveau président du Parti civique démocrate. Il continue dans la ligne politique de son prédécesseur et fondateur de l'ODS. Ce parti est pour le minimum d'interventions de l'Etat dans les affaires du pays, pour une faible imposition qui devrait être unifiée au taux de 15 %. Les personnalités de l'ODS critiquent sévèrement l'intégration européenne et sont contre l'adoption de la Constitution européenne. Elles préfèrent la coopération transatlantique.


Les électeurs : L'ODS trouve un très fort soutien auprès des électeurs de la classe moyenne, des patrons et des riches, surtout dans les grandes villes comme Prague et Brno, et parmi les jeunes cadres.


Site internet: www.ods.cz


Retour
Profil des partis politiques
Le CSSD : Parti tchèque social-démocrate
L'ODS : Parti civique démocrate
Le KDU-CSL: Union chrétienne et démocrate - Parti populaire tchécoslovaque
Le KSCM: Parti communiste de Bohême et Moravie
Le Parti des Verts
L'Union de la liberté
SNK Démocrates européens

Le système electoral