Émissions internationales de la Radio tchèque 
13-12-2019, 20:42 UTC
Découverts
 


Les reality-shows connaissent un véritable boom. La Radiodiffusion tchèque a préparé un reality-show peu traditionnel. Présenté sous le nom de DÉCOUVERTS, il a pour protagonistes, à la place d'êtres humains, quatre gorilles du jardin zoologique de Prague.

A l'aide de seize caméras, les internautes peuvent suivre 24 heures sur 24 leur vie privée - voir www.rozhlas.cz/odhaleni/portal/
(version anglaise www.rozhlas.cz/odhaleni/english).

Par l'intermédiaire de SMS, le public peut choisir le gorille le plus populaire, le bénéfice du votre étant destiné à la sauvegarde des gorilles vivant en liberté. Il s'agit d'un projet multimédia intégrant l'internet, la télévision et les ondes radiophoniques. La chaîne d´actualités de la Télévision tchèque CT 24 présente chaque jour un bref extrait de ce qui se passe dans le pavillon des gorilles dans le jardin zoologique de Prague www.zoopraha.cz.

Toutes les chaînes de la Radio tchèque diffusent à leur tour de telles entrées. Le projet DÉCOUVERTS a été lancé le 7 novembre 2005 et dure jusqu'au 15 janvier 2006.




Les deux plus grosses chaînes de télévision privées, Nova et Prima, remportent un grand succès avec deux show-réalité, Big Brother et Vous-Elus. La Radio tchèque, société publique, a décidé de se joindre à cette tendance mondiale, mais en réalisant un show - radiophonique - pas comme les autres. Les participants, en effet, ne sont pas des êtres humains, mais les gorilles du jardin zoologique de Prague.

Comme les participants aux autres show, ils sont suivis par seize caméras au total, dans leurs cages, et les auditeurs, ou plutôt les internautes qui se connectent au site de la Radio tchèque, peuvent voter par SMS. Zdenka Kuchynova, de la rédaction tchèque de Radio Prague, a réalisé un reportage sur ce show-réalité pas comme les autres. Qui sera le bénéficiaire du vote des auditeurs, ou internautes plutôt, et quel est le prix que remportera le vainqueur ?

Il faut dire que le directeur du jardin zoologique de Prague, Petr Fejk, a tout de suite manifesté un certain enthousiasme pour une telle idée. Il a, pourtant hésité. En effet, il n'est pas un partisan des show-réalités avec des êtres humains et ne savait pas comment la Radio tchèque comptait réaliser son projet. Petr Fejk :

« J'ai découvert que l'équipe de réalisation visait autre chose, qu'elle recherchait une sorte d'alternative aux tendances actuelles, et je suis arrivé à la conclusion que cela pouvait nous aider. En plus de cela, les collègues de la Radio tchèque m'ont affirmé que le show avec les gorilles pourrait avoir le même règlement que les show télévisés, avec le vote pour les participants par SMS. Les bénéfices pourraient être utilisés dans les projets de sauvegarde des gorilles vivant librement dans la nature. Pour cela, j'ai accepté. »

Et qui participe, au show-réalité de la Radio tchèque ? Presque toute la famille des gorilles du zoo de Prague, à l'exception de la plus jeune femelle, Moya. En effet, on n'est pas encore certain de son sexe. Le « Dominator » est, certainement, le chef de la troupe, Richard, un mâle de plus de 200 kilos ! Le grand prix ? Comme à la télévision, ce sont des melons... Douze melons ! Mais il faut savoir que melons, en argot tchèque veut dire « millions ». Donc les gorilles gagneront même plus que leurs homologues humains dans les show télévisés qui n'offrent que 10 et 11 millions - melons. Le gorille gagnant recevra 12 melons ! Quelle est la répercussion de ce show auprès du public ? Miroslav Bobek, de la station Leonardo, de la Radio tchèque :

« Une surprise - un écho intense et favorable. Au forum de discussion sur le net, 95 % du public sont pour et enthousiastes. L'écho international ? Même Fox News en a parlé aux Etats-Unis, tout comme les médias dans un grand nombre de pays du monde. »

Le plus gros problème de ce show-réalité réservé aux gorilles du zoo de Prague et diffusé sur le net par la station de la Radio tchèque, Leonardo ? La remise du prix. En effet, les gorilles sont habitués à vivre en troupe. Comment séparer le vainqueur et lui remettre les douze melons gagnés ? Les responsables du zoo espèrent que ce sera le mâle dominant, Richard, qui, de toute manière, a le privilège de se servir toujours en premier...




Photo: Khalil Baalbaki, www.rozhlas.cz/odhaleni