Émissions internationales de la Radio tchèque 
19-2-2020, 15:43 UTC
Thèmes
 Par

Bonjour et bonne et heureuse année à tous et toutes, amis Tchèques et autres qui écoutez Radio Prague.
Le thème du concours de Noël de cette fin d'année 2007 m'a spécialement interressé car il me rappelle un petit évènement que je voudrais vous rapporter.
"C'était il y a bien longtemps déjà, quand les Ardennes belges se couvraient encore de neige à Noël. Alors enfant, je passais chaque année quelques jours de vacances à Noël, avec ma famille et des amis proches, dans un petit hôtel des Ardennes, au milieu de payasages aussi enneigés que sur les cartes postales et les livres de contes de Noël pour enfants. C'est de cette époque que je garde le souvenir très particulier d'un chant de Noël bien précis, souvenir lié à une petite aventure. C'était en fin d'après-midi un 24 décembre. Nous nous promenions au coeur d'une immense forêt enneigée, dans un profond silence, parfois troublé quelques courts instants par le cri rauque d'une corneille. Soudain, et sans que rien ne nous l'ait annoncé, nous avons été supris, au détour d'un sentier et à l'entrée d'une clairière toute blanche de neige, par le souffle puissant et profond de plusieurs cors de chasse! Là, éclairés seulement par la pâle lueur de quelques lanternes posées à terre, une douzaine de chasseurs, tout de vert vêtus, venait d'entamer, sous les flocons qui tourbillonnaient lentement, les premières notes d'un "JINGLE BELLS" endiablé! Après quelques instants de surprise, nous sommes restés là de longs moments, immobiles et silencieux, à écouter cette musique de fête, que nous n'avions évidemment encore jamais entendu jouée par des cors de chasse, et qui se répercutait de toutes parts sur les troncs des sapins qui fermaient cette clairière. Lorsque les instruments se sont finalement tus, il m'a fallu de longues minutes pour sortir d'une sorte d'ensorcellement dans lequel m'avait plongé cette musique, jouée ainsi dans un tel environnement féerique. Depuis ce temps pourtant lointain, je ne puis m'empêcher, en quelque endroit que ce soit et chaque fois que j'entends les premières notes d'un JINGLE BELLS, de m'arrêter, de fermer les yeux et de me retrouver tout enfant au milieu d'une clairière enneigée, sous de gros flocons et comme envoûté par cette mélodie de fête. Cet évènement qui ressurgit ainsi du fond de ma mémoire, presque chaque année, est et restera sans nul doute un des moments forts de ma jeunesse et un des souvenirs musicaux les plus profondément ancrés en moi..."
Voilà, je voulais simplement vous faire partager quelques instants de bien être lié au souvenir d'une musique de Noël .
Bernard Leblicq