Émissions internationales de la Radio tchèque 
19-11-2017, 04:51 UTC
Thèmes
 Par
Le palais Lobkowicz de Prague
Par Astrid Hofmanova et Jaroslava Gregorova
Aujourd'hui, vous pouvez visiter le restaurant Lobkowicz, non loin du Château de Prague, et moi je vous invite à visiter les palais Lobkowicz, car à Prague il y a deux palais de ce nom: l'un dans la rue Vlasska qui monte à la colline de Petrin et l'autre au Château de Prague, rue Saint-Georges.
En ressortant de la ruelle d'Or, on reprend la rue Saint-Georges (Jirska) où se trouve notre premier palais Lobkowicz. Situé au No. 1-3, sur la droite, il fut construit après 1570 par Vratislav de Pernstejn, avant d'échoir à la famille des Lobkowicz, en 1651, qui le garda jusqu'au XXe siècle. Son intérieur de style Renaissance tardive est bien conservé tandis que la façade fut refaite en 1791 pour s'intégrer aux autres bâtiments du Château. En 1973, le palais fut aménagé en une section du Musée national, consacrée à l'histoire tchèque.
La famille des Lobkowicz est connue depuis le XIVe siècle. Deux siècles plus tard, elle devint, par sa richesse et ses activités politiques, l'une des plus importantes maisons de l'aristocratie tchèque. Parmi les trisaïeux des Lobkowicz, il y a Mikulas le Pauvre, né en 1435 ou 1461, qui avait acquis la commune de Lobkovice, non loin de Prague. Ce noble instruit et l'un des auteurs du décret de Kutna Hora, grâce auquel les Tchèques obtinrent trois voix à l'Université Charles, devint, dans la période chaotique des guerres hussites, l'un des grands seigneurs du Royaume de Bohême.
Ses deux fils, Mikulas et Jan, divisèrent la famille en deux branches: les Lobkowicz de Hasistejn et les Lobkowicz de Popelov, selon les noms des châteaux en Bohême du nord. En exerçant de hautes fonctions de la cour, les Lobkowicz de Popelov influençaient considérablement le développement de notre pays. Citons au moins Zdenek Vojtech Popel de Lobkowicz qui se rangea du côté des Habsbourg lors de la révolte des états, dans les années 1618-1620, ou Maxmilian Ervin qui fut ambassadeur tchécoslovaque à Londres pendant le second conflit mondial.
Les descendants des Lobkowicz vivent toujours en République tchèque, dont Martin (1928) et son fils William (1961) qui s'occupent du château de Nelahozeves restitué. Certains s'engagent dans la politique, comme Jiri Lobkowicz, propriétaire du château de Melnik, qui est vice-président de l'Union de la liberté, ou Michal - député de ce parti. Frantisek Lobkowicz est évêque du diocèse d'Ostrava et d'Opava.
Quittons maintenant le Château et montons vers la colline de Petrin au pied de laquelle se trouve la rue Vlasska avec son palais Lobkowicz, aujourd'hui siège de l'ambassade d'Allemagne et l'un des plus beaux édifices baroques de Prague.
Elevé de 1703 à 1713 par Giovanni Battista Alliprandi, ce palais offre un singulier contraste: la façade sur la rue, presque sévère, adopte un style très classique, mais celle donnant sur les jardins s'inspire d'un projet de Bernin pour le Louvre. Le baroque y insuffla un mouvement à la façade qui, grâce au pavillon ovale central, flanqué de deux ailes concaves, met en scène un jeu d'ombres et de lumières.
Le jardin fut construit en même temps que le palais d'après des plans de J.J. Kapula, à l'emplacement de vignes. Après 1793, il fut transformé en park naturel anglais et a conservé cet aspect. Le paysagiste J.V. Skalnic, connu pour l'arrangement des parks de Marienbad, fonda ici le premier alpinum de Bohême. Les grilles entourant le jardin sont ornées de deux belles sculptures figurant l'enlèvement de Perséphone et celui d'Oreithya. Le corps du bâtiment central, saillant et arrondi, abrite des salons d'honneur décorés de fresques.
Articles correspondants
 12.6.2014 Faits et événements
 23.7.2012 Jiří Lobkowicz proteste contre le projet de vente du palais qui abrite l’Ambassade d’Allemagne à Prague
 21.8.2009 L’Allemagne souhaite acheter les locaux de son ambassade à Prague
 9.4.2003 Restitution du palais Lobkowicz à ses anciens propriétaires