Émissions internationales de la Radio tchèque 
13-12-2019, 21:13 UTC
Thèmes
 Par
Les résultats des élections européennes
Radio Prague Nouvelles
Photo: CTKPhoto: CTK
A l'instar de la plupart des autres gouvernements au pouvoir dans les pays de l'UE, le gouvernement tchèque fait les frais de ce premier scrutin européen. Moins d'un électeur sur trois a fait le déplacement dans les bureaux de vote pour désigner les vingt-quatre députés qui représenteront la République tchèque au Parlement européen. La morne campagne qui a précédé ces élections n'a pas réussi à intéresser les Tchèques à des institutions européennes qui leur paraissent bien éloignées et dont le mécanisme, aux yeux d'une majorité, manque de transparence.
Photo: CTKPhoto: CTK
Dimanche soir, après la publication officielle des résultats, le Premier ministre Vladimir Spidla a regretté la faible participation tout en reconnaissant la défaite de son parti social-démocrate, qui recueille moins de 9% des voix. L'ODS, parti conservateur eurosceptique et principale formation de l'opposition, qui avait fait de ces élections un « référendum contre le gouvernement », arrive en tête avec plus de 30% des suffrages exprimés. La défaite a un goût d'autant plus amer pour Vladimir Spidla que le Parti Communiste de Bohême et de Moravie, avec plus de 20% des voix, devient à l'issue de ces élections la deuxième formation politique du pays. Le KSCM, seul parti communiste non réformé de l'ancien bloc soviétique à siéger au Parlement européen, comptera dans ses rangs pas moins de six eurodéputés, contre seulement deux pour le CSSD, le parti présidé par le Premier ministre.
Au lendemain de ces résultats, nombreux sont ceux qui voient le chef du gouvernement contraint d'annoncer avant l'automne des élections législatives anticipées ou de tenter de poursuivre sa tâche à la tête de l'exécutif avec un cabinet minoritaire et le soutien tacite des communistes à la Chambre des députés.


Les élections européennes

Pendant quatre jours, du 10 au 13 juin, les électeurs des 25 pays de l'Union européenne élu leurs représentants dans le Parlement européen. Pour la République tchèque c'étaient les premières élections européennes de son histoire.
Les bureaux de vote en République tchèque se sont ouvert vendredi 11 juin à 14 heures et se sont referme samedi 12 juin à 14 heures. Le dépouillement du scrutin n'a pu commencer qu'après la fin des élections dans tous les pays membres de l'Union, donc dimanche à 22 heures.
La République tchèque occupera 24 des 732 sièges du Parlement européen. A titre de comparaison: le plus petit Etat, Malte, a à sa disposition 5 sièges et le plus grand, l'Allemagne, en a 99. La Belgique, la Hongrie, le Portugal et la Grèce disposent du même nombre de sièges comme la République tchèque.
Tous les citoyens de la République tchèque à partir de 18 ans ont le droit de vote. On peut être élu au Parlement européen à partir de l'âge de 21 ans à condition qu'on ait séjourné en République tchèque au moins pendant 45 jours.
Les partis politiques, les mouvements et les coalitions enregistrés en République tchèque ont le droit de figurer sur la liste des candidats. 31 partis, mouvements et coalitions ont présenté leurs candidats pour ces élections.
Pour pouvoir représenter la République tchèque au Parlement européen un parti ou un mouvement doit obtenir au minium 5 % des bulletins de vote valides.
 27.9.2019 Infos
 11.7.2019 Infos
 4.7.2019 Infos
 10.6.2019 Faits et événements
 5.6.2019 Courrier des auditeurs
 31.5.2019 Le miroir de la société
 30.5.2019 Infos
 28.5.2019 Faits et événements
 28.5.2019 Économie/Commerce
 27.5.2019 Faits et événements
 27.5.2019 Infos
 27.5.2019 Infos
 27.5.2019 Faits et événements
 27.5.2019 Faits et événements
 26.5.2019 Infos
 25.5.2019 Infos
 25.5.2019 Infos
 24.5.2019 Faits et événements
 24.5.2019 Le miroir de la société
 24.5.2019 Infos
 23.5.2019 Faits et événements
Tous les articles correspondants


Liens