Émissions internationales de la Radio tchèque 
21-11-2019, 23:47 UTC
Thèmes
 Par

Elections au Parlement européen 2009
Les Tchèques votaient pour la deuxième fois depuis leur entrée dans l’UE pour élire leur députés européens. Avec 28,2% de participation, le moins que l’on puisse dire, c’est que les Tchèques ne se sont pas déplacés massivement aux urnes, vendredi et samedi.
C'est le parti civique démocrate ODS qui a remporté les suffrages des électeurs qui ont choisi de se déplacer. Avec 31,45%, la droite aura 9 des 22 députés tchèques au Parlement européen. Satisfaction de la droite qui considère ce résultat comme une répétition générale encourageante avant les législatives anticipées du mois d’octobre. Déception, évidemment, chez les sociaux-démocrates qui comme ailleurs en Europe accusent le coup. D’autant que les pronostics pré-électoraux semblaient plutôt favoriser les sociaux-démocrates qui ont fini avec 7 mandats européens. En terme de tendances, toutefois, gauche et droite arrivent à égalité avec 11 députés chacune, les quatre partis vainqueurs confondus. De leur côté les communistes enverront 4 députés au PE et les chrétiens-démocrates y occuperont 2 sièges.
Car c’est en effet l’autre résultat de ce scrutin européen en République tchèque : tous les petites formations politiques ont fait chou blanc et se retrouvent sans siège au Parlement, qu’il s’agisse des eurosceptiques de Vladimír Železný ou des pro-européens de Jana Hybášková. Avec seulement 2% des voix recueillies, le Parti Vert, lui, paye le prix fort de ses divisions internes et d’une alliance avec la droite pas forcément comprise. Son président, Martin Bursík, a d’ailleurs proposé sa démission dès l’annonce officielle des résultats.
Lien : www.europarl.europa.eu
Source : CSU
Articles correspondants :