Émissions internationales de la Radio tchèque 
13-12-2019, 21:14 UTC
Thèmes
 Par
MFF KV 2008

Cette année aussi, des milliers de cinéastes et de cinéphiles tchèques et étrangers mettent le cap sur le Festival International du Film de Karlovy Vary. Sa 43e édition se déroulera du 4 au 12 juillet prochains. Pas moins de 250 films, provenant du monde entier, seront à l'affiche.
Suivez le 43e Festival International du Film de Karlovy Vary sur Radio Prague!

Les tremblements lointains de l'Afrique
Dans cette rubrique culturelle, le réalisateur belge Manuel Poutte, l'actrice française Amélie Daure et l'acteur français Jean-François Stévenin de l'équipe du film « Les tremblements lointains », en compétition officielle au festival de Karlovy Vary. Le film n'a pas obtenu de récompense, mais je vous propose de découvrir leurs commentaires sur l'histoire du film... Manuel Poutte, tout d’abord, nous explique la naissance du film.
Le Tueur : un polar qui n'en est pas un
Autre film présenté à Karlovy Vary, « Le Tueur », de Cédric Anger, l'histoire d’un tueur, joué par le jeune comédien Grégoire Colin, chargé d’abattre un homme, joué par Gilbert Melki. Celui-ci va lui demander quelques jours de répit pour pouvoir faire un peu d'ordre dans sa vie... Interview avec Grégoire Colin.
« La vérité ou presque » : jazz, mensonges et vidéo
Retrouvez dans cette rubrique le réalisateur et acteur français, Sam Karmann, auteur du film La vérité ou presque, en compétition officielle à Karlovy Vary, même s'il n'a pas remporté de prix... Il était présent, ainsi que son épouse Catherine Olson, qui interprète dans ce film, une chanteuse de jazz imaginaire Pauline Anderton. Rencontre...
Grégoire Colin était « le Tueur » à Karlovy Vary
Au festival de Karlovy Vary qui s'est achevé samedi dernier, il y avait aussi une projection du film Le tueur, de Cédric Anger, sélectionné dans la catégorie du Variety Critic’s Choice... Radio Prauge s'est entretenue avec le comédien Grégoire Colin, qui incarne le tueur qui doit assassiner le personnage joué par Gilbert Melki.
Le palmarès de la 43e édition du Festival international du film de Karlovy Vary
Le long métrage « Terriblement heureux » (Frygtelig Lykkelig) du Danois Henrik Ruben Genz est le film couronné du Grand prix du Festival international du film de Karlovy Vary, qui a pris fin samedi dernier. Du 4 au 12 juillet, la ville thermale de l’ouest de la Bohême a accueilli 143 781 spectateurs venus voir 477 projections et 235 films dont 56 ont été présentés en première européenne, internationale ou mondiale.
Festival de Karlovy Vary : les raisons d'un succès
Robert de Niro, Danny Glover et Christopher Lee cette année, Sharon Stone ou Robert Redford lors d'éditions précédentes : c'est clair, le festival de cinéma de Karlovy Vary, en République tchèque, a su se faire un nom qui attire les stars. Alors que cette année, il en était à sa 43e édition, Radio Prague vous propose ce reportage sur les recettes d'un festival qui s'est fait une place au soleil...
Petit bilan du Festival du film de Karlovy Vary à la veille de la clôture
Le Festival international du film qui s'est ouvert le 4 juillet dans la station thermale de Karlovy Vary à l'ouest de la Bohême, s'achèvera samedi par une cérémonie de clôture. Radio Prague a a suivi le festival et a demandé à la directrice artistique, Eva Zaoralová, si elle était contente de son déroulement :
Marion Laine : « Adapter un roman en film, c’est ne pas avoir de règles »
Hors compétition cette fois, dans la catégorie Horizons du festival du film de Karlovy Vary, la magnifique adaptation du conte de Gustave Flaubert, Un coeur simple. Les deux interprètes, Sandrine Bonnaire dans le rôle principal de Félicité et Marina Foïs dans celui de sa patronne Mme Aubain, donnent là la mesure de leur talent. Radio Prague s’est entretenue avec la réalisatrice Marion Laine, et a commencé par lui demander son avis sur le festival de Karlovy Vary.
Festival de Karlovy Vary : « Les tremblements lointains » ou l’envoûtement de l’Afrique
Nous vous avons parlé du film français sélectionné dans la compétition du festival du film de Karlovy Vary. Autre film francophone, mais belge cette fois, celui de Manuel Poutte, au très beau titre Les tremblements lointains. Pour le représenter il est accompagné par deux des comédiens, Amélie Daure et Jean-François Stévenin. Rencontre avec le réalisateur et la jeune comédienne française,à qui Anna Kubista a demandé ce qu’étaient ces tremblements lointains.
Sam Karmann filme la grosse fatigue des « héros » en chacun de nous
Parmi les films en compétition au 43e festival de KV, le film du réalisateur et acteur Sam Karmann, La vérité ou presque. Tiré d’un roman américain dont l’histoire a été adaptée à la France, le film parle des petits et grands mensonges des couples, des compromissions que l’on fait ou pas, avec pour toile de fond, le jazz, et le destin imaginaire de Pauline Anderton, chanteuse de jazz des années 50 qu’interprète Catherine Olson, l’épouse à la ville de Sam Karmann. AK a rencontré les deux interprètes.
Le film documentaire également à Karlovy Vary
C’est ce vendredi que commence le 43e festival du film de Karlovy Vary. Outre les films de fiction, Karlovy Vary présente également de nombreux films documentaires, une section dont s’occupe Karel Och.
Karlovy Vary, retour sur l'édition 2007 avant les nouveautés 2008
C’est le 4 juillet qu’a commencé la 43e édition du festival de Karlovy Vary. Avant de vous proposer des rencontres et des compte-rendus de ce qui s’y passe pendant la semaine où se déroule le festival, Radio Prague vous propose de revenir sur l’édition 2007, avec des extraits d’entretiens que Magda Hrozínková et Alexis Rosenzweig ont réalisé dans la petite ville thermale située dans le nord-ouest de la Bohême.
Eva Zaoralová : « Je ramène 15 ou 16 films de Cannes à Karlovy Vary »
Une fois de plus, Eva Zaoralová a eu le nez creux ! La directrice artistique du festival de Karlovy Vary est, en effet, revenue de Cannes avec dans ses bagages la Palme d'or du festival. Un choix qu'elle a effectué bien avant la révélation du palmarès. Le film « Entre les murs » de Laurent Cantet devrait donc être offert au public de Karlovy Vary dès le début du mois de juillet. Il en sera de même pour une quinzaine d'autres films sélectionnés à Cannes par les 5 représentants du plus important festival de cinéma en République tchèque. Cannes fut également l'occasion de déterminer le film qui représentera la France lors de la compétition officielle de Karlovy Vary.
La sélection du festival de Karlovy Vary se décide essentiellement à Cannes
Cap encore une fois sur le festival de Cannes qui a pris fin dimanche soir et qui a plébiscité le cinéma français, en décernant la Palme d'or à Laurent Cantet et son film Entre les murs. Un triomphe du film français que l'ensemble de la presse tchèque de ce lundi répercute largement. Quant au cinéma tchèque, il a été, nous l'avons déjà dit, de nouveau absent dans la compétition à Cannes qui a été en revanche une occasion pour finaliser la sélection du festival international du film de Karlovy Vary qui se déroulera au début du mois de juillet. On sait en effet que chaque année, la sélection de ce festival, qui sera à sa 42ème édition, se décide essentiellement pendant le festival de Cannes… Plus d'information avec notre envoyé spécial Philippe Boudoux.


Photos: Štěpánka Budková