Émissions internationales de la Radio tchèque 
26-3-2017, 11:12 UTC
Real AudioInfos
[26-03-2017 7:43 UTC]  Lucie Drechselová
Selon la Commission européenne, le déficit tchèque atteindra 2,8% du PIB en 2014
Trois anciens prisonniers politiques décorés le jour de l’anniversaire du Coup de Prague
Énergie : tous les pays voisins souhaitent s’exprimer sur la conception énergétique tchèque
[24-03-2017 14:58 UTC]    Magdalena Hrozínková
Helena Štáchová, photo: ČTK Inscrit depuis décembre 2016 au patrimoine immatériel de l’UNESCO, l’art tchèque de la marionnette a perdu une de ses grandes figures : Helena Štáchová. La directrice et actrice du Théâtre Spejbl et Hurvínek de Prague s’est éteinte cette semaine à l’âge de 72 ans. A la tête du théâtre depuis 1996, la marionnettiste a passé un demi-siècle en compagnie des personnages de Spejbl et de Hurvínek, adulés par plusieurs générations de Tchèques, depuis leur naissance dans les années 1920.
[31-01-2011 14:44 UTC]    Václav Richter
Don Giovanni, Kateřina Kněžíková et Adam Plachetka, photo: Le Théâtre National Le Théâtre des Etats de Prague est connu dans le monde avant tout comme le lieu de la première de l’opéra Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart. En effet, c’est pour ce théâtre que le compositeur a créé ce chef d’oeuvre d’art lyrique et c’est dans ce théâtre qu’il a lui-même dirigé la première de cet opéra le 29 octobre 1787. Les oeuvres de Mozart sont encore souvent données dans cet établissement et le public pragois y peut assister à des récitals de chanteurs interprétant le répertoire mozartien. Tout récemment, le 27 janvier, le théâtre a rendu hommage au célèbre compositeur avec un concert à l’occasion du 255e anniversaire de sa naissance.
[16-03-2017 14:56 UTC]    Alžběta Ruschková, Martina Schneibergová
Le château de Pardubice, photo : Musée de Bohême de l’Est L’hiver touche à sa fin et, comme chaque année, la plupart des châteaux tchèques rouvrent leurs portes au public en ce mois de mars. Tous s’apprêtent à vivre une nouvelle saison dont le thème cette fois sera « L’année de la noblesse de la Renaissance ». L’Institut national du patrimoine (NPÚ) entend ainsi donner suite à une année 2016 particulièrement réussie – une « Année des Luxembourg » tout au long de laquelle a été commémoré le 700e anniversaire de la naissance de l’empereur du Saint-Empire et roi de Bohême Charles IV, et qui a attiré plus de 5,5 millions de visiteurs.
[23-03-2017 15:23 UTC]    Guillaume Narguet
Morana, poto: Jana Beranová, ČRo Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague ! Bon, d’accord, le temps, gris et pluvieux, ne serait-ce que dans le ciel de Bohême et Moravie, n’a pas été celui que beaucoup espéraient. N’empêche, la semaine qui s’écoule aura été marquée par le retour du printemps – jaro. Un moment de l’année attendu traditionnellement avec impatience, car il marque à la fois la fin d’un long hiver et le retour des beaux jours - un retour à la vie en quelque sorte. C’est donc à cette symbolique du printemps dans les Pays tchèques, et plus particulièrement à un rite ancestral, que nous allons nous intéresser dans cette nouvelle rubrique…
[25-03-2017]    Václav Richter
Karel Poláček, photo: ČT « L’humour purifie la vue », affirmait l’écrivain Karel Poláček dont l’œuvre et la vie ont confirmé cette vision des choses. 125 ans se sont écoulés depuis la naissance du romancier, qui employait l’humour pour blâmer la bêtise et l’hypocrisie, mais aussi et surtout comme un moyen efficace pour éclairer la psychologie de ses personnages.
[24-03-2017 15:31 UTC]    Alena Gebertová
Photo illustrative: MPD01605, CC BY-SA 2.0 L’avenir de l’Union européenne vu par la Tchéquie ; l’image inédite de l’aristocratie tchèque révélée à travers une série de documentaires télévisés ; le nouveau succès international de scientifiques tchèques ; l’objectif d’une démarche gouvernementale en rapport avec la main d’œuvre dans l’administration de l’Etat ; des interrogations autour de la dégradation de l’espace public : tels sont les sujets retenus dans les médias tchèques pour cette nouvelle revue de presse hebdomadaire.
[21-03-2017 15:09 UTC]    Magdalena Hrozínková
Petr Drulák, photo: Magdalena Hrozínková Il y a tout juste un mois, le nouvel ambassadeur de la République tchèque en France, Petr Drulák, a remis des lettres de créance au président français François Hollande. Politologue, ex-directeur de l’Institut des relations internationales à Prague et ancien ministre adjoint des Affaires étrangères, Petr Drulák occupe ainsi le premier poste d’ambassadeur dans sa carrière. En passage à Prague, il a évoqué, au micro de Radio Prague, ses priorités, ainsi que les enjeux de la diplomatie tchèque sur la scène européenne.
  
[26-03-2017]    Denisa Tomanová
Photo: Supraphon Le chanteur Jožka Černý est surnommé « le roi des chansons traditionnelles moraves ». Interprète légendaire de centaines de chants transmis de génération en génération, Jožka Černý s’est forgé sa place sur la scène du pays aux côtés de différents ensembles folkloriques de Moravie, berceau de nombreuses musiques traditionnelles. Preuve de son succès, il a vendu plus d’un million d’albums. Et, comme ses collègues musiciens chanteurs, Ivan Mládek ou Karel Vágner, Jožka Černý a lui aussi fêté ses 75 ans en ce début d’année, le 14 mars dernier. Radio Prague vous propose un programme exceptionnellement consacré aux chants traditionnels moraves, qui se font rares sur les ondes des radios tchèques.
[25-03-2017 01:01 UTC]    Alžběta Ruschková
'Pomezí', photo: Natálie Rajnišová, Oskar Helcel / Site officiel du projet Pomezí z.s. Que s’est-il passé avec Pomezí, une ville à la frontière tchéco-germano-polonaise dont les dernières traces remontent aux années 1930 ? Et où a disparu Laura ? D’anciens et actuels étudiants de l’école de théâtre pragoise, la DAMU, nous invitent à chercher, en l’espace de deux heures et demie, les réponses à ces questions dans un bâtiment délabré en plein cœur de Prague. Tout commence dans la salle de danse Fraxos où se réunissent les jeunes de Pomezí pour préparer la fête de la ville. Mais l’allégresse apparente qui règne au départ dans cet endroit se transforme vite en une atmosphère pesante, effrayante et mystérieuse. Le spectateur n’a qu’à se promener librement dans le bâtiment pour découvrir cet univers extraordinaire entre la fiction et la réalité et les secrets obscurs de ses habitants. Mais il faut agir vite, avant que la forêt n’envahisse ce qui reste de la ville… Pour parler plus en détail de ce projet qui a été récompensé cette semaine par le Prix de la critique théâtrale pour la scénographie, nous avons invité dans nos studios son auteur, Kateřina Součková :
[24-03-2017 14:38 UTC]    Guillaume Narguet
Photo illustrative: Nanovo L’industrie de l’ameublement ne s’est jamais mieux portée en République tchèque qu’actuellement. Selon les chiffres communiqués par l’Association nationale des fabricants de meubles (AČN), jeudi, à l’occasion de l’ouverture à Prague du salon For Habitat, tant la production que les ventes sont en hausse et ont atteint des niveaux record dans l’histoire du pays.
[22-03-2017 14:51 UTC]    Pierre Meignan
Prague, 1980, photo: Alan Denney / CC BY-NC-SA 2.0 Depuis la fin des années 1960 jusqu’au début de la décennie 1990, une classe de terminale scientifique du lycée de Montgeron, dans l’Essonne, a régulièrement eu la chance de pouvoir découvrir la Tchécoslovaquie. Des voyages scolaires derrière le rideau de fer qu’organisait Aleth Briat, une professeure d’histoire-géographie toujours active dans l’Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie. Pour Radio Prague, l’enseignante aujourd’hui à la retraite a évoqué quelques souvenirs de ces formidables leçons d’histoire pour les élèves.
[15-03-2017 13:01 UTC]    Pierre Meignan, Lucile Meunier
'Au nom du père, du fils et du djihad', photo: Cat & Compagnie Le film « Nowhere to Hide » a remporté la compétition principale du festival international du film documentaire sur les droits de l’Homme Jeden Svět. Il évoque la guerre qui fait rage au Moyen-Orient, comme beaucoup des œuvres projetées dans le cadre de cette édition du festival. C’est le cas de « Au nom du père, du fils et du djihad », le récit saisissant du destin d’une famille franco-syrienne, dont deux des membres, un père et son fils, décident d’aller faire le djihad. Radio Prague a rencontré son réalisateur, le journaliste Stéphane Malterre, qui présentait son film dans la capitale tchèque :
[13-03-2017 15:07 UTC]    Guillaume Narguet
Michael Ngadeu, photo: Site officiel du Slavia Prague Depuis le départ de Bony Wilfried du Sparta Prague il y a bientôt six ans de cela, le championnat de République tchèque de football n’avait probablement plus vu de meilleurs joueurs africains évoluer sur ses pelouses. Leaders défensifs du Slavia depuis quelques mois déjà, Michael Ngadeu et Simon Deli comptent parmi les principaux artisans, sur le terrain, du renouveau du grand club pragois. Argent du propriétaire chinois aidant, le Slavia, qui occupe seul le fauteuil de leader de l’ePojisteni.cz liga, rêve de reconquérir un titre de champion qui lui échappe depuis 2009. Et ses défenseurs camerounais et ivoirien rêvent avec lui.